MenuMenu

Archives des infos

Nooteboom MANOOVR Innovation révolutionnaire avec la toute dernière génération de semi-remorques surbaissées Multi-PL pour le transport routier exceptionnel

septembre 2015

La MANOOVR Multi-PL est la toute dernière génération de surbaissées Nooteboom. Ses caractéristiques uniques sont sa hauteur de plateau très basse et sa charge par essieu maximale admissible élevée. La combinaison d’une hauteur de plateau de 780 mm et d’une charge d’au moins 12 tonnes par ligne d’essieux en Europe – y compris aux Pays-Bas – rend la MANOOVR exceptionnelle. Au prochain salon BedrijfsautoRAI, du 20 au 24 octobre à Amsterdam, la MANOOVR Multi-PL sera lancée en première mondiale et attirera tous les regards sur le stand de Nooteboom.

Technologie de pointe

Han Rekers – directeur des ventes de Nooteboom – qui a été étroitement impliqué dans le concept de la MANOOVR : « Le point de départ du développement était d’offrir à nos clients les meilleures caractéristiques possibles sur tous les points-clés. Et c’est ce que nous avons fait. Grâce à ses essieux pendulaires, la MANOOVR assure une capacité de charge nominale de 12 tonnes par ligne d’essieux aux Pays-Bas. C’est bien plus que ce que peuvent offrir les semi-remorques à suspension indépendante qui ne supportent généralement pas plus de 9 tonnes par essieu. Grâce à une hauteur de plateau de 780 mm, la MANOOVR nous fait gagner 70 mm par rapport à notre Multi-PX actuel. Dans le monde du transport exceptionnel, où chaque centimètre compte, c’est un immense progrès. Nooteboom est actuellement le seul constructeur à inclure une surbaissée disposant d’un angle de braquage de 70 degrés dans son programme. A cela vient s’ajouter un débattement vertical de 500 mm, c’est simplement la meilleure solution sur le marché. Et je peux continuer : les pneus durent beaucoup plus longtemps, parfois même 3 à 4 x plus longtemps que ceux d’une semi-remorque à suspension indépendante. La construction de notre MANOOVR Multi-PL est avant tout simple et légère et offre une capacité de charge significative et très peu de frais d’entretien. »

Débattement de suspension de 500 mm maximum

Han Rekers : « Nous traçons notre propre voie car nous pensons que les systèmes de suspension indépendante actuels présentent trop d’inconvénients. Usure excessive des pneus, frais d’entretien élevés et débattement vertical limité : tous ces handicaps ne nous préoccupent pas, lorsqu’il s’agit de notre MANOOVR. La MANOOVR offre jusqu’à 50 % de débattement de suspension en plus par rapport à une semi-remorque équipée de suspensions différentes. Un véhicule équipé de nombreux essieux implique nécessairement un débattement de suspension plus important afin de franchir les obstacles rencontrés sur la route. En effet, si ce dernier est trop limité, alors une partie importante de la charge viendra reposer sur un seul essieu. Conséquences possibles : dommages causés à la semi-remorque, à la charge ou à la chaussée. Les 500 mm du MANOOVR sont plus que suffisants pour éviter ce type de dommages. Et un débattement vertical important est également essentiel pour le chargement et le déchargement de charges autoélévatrices ».

Un angle de braquage allant jusqu’à 70 degrés.

La génération MANOOVR Multi-PL porte fièrement son nom : un angle de braquage jusqu’à 70 degrés permet de manœuvrer très facilement. Pour assurer une direction optimale – en position rétractée ou déployée – la direction se règle simplement en cas de déploiement. Pour régler la direction, il n’est plus nécessaire que le conducteur passe sous la remorque. Le dispositif d’arrêt se situe maintenant au-dessus du plateau. Le fait de modifier le dispositif d’arrêt détermine les essieux avants qui seront dirigés par le véhicule tracteur (lorsque que la remorque est rétractée), rigides ou en effet dirigés avec les essieux arrières de la remorque. Simple mais efficace et le résultat est étonnant: déployée ou rétractée, la remorque suivra parfaitement le véhicule tracteur, ce qui réduira l’usure des pneus au minimum. En cas d’utilisation d’un Multidolly, le Multi-PL propose aussi d’adapter par réglage hydraulique, la direction du Multidolly afin d’assurer une direction optimale en position rétractée ou déployée. Ces options d’ajustement évitent les frottements sur la route, ce qui économise du carburant.

MANOOVR : conçu pour des frais d’entretien bas

La technologie MANOOVR a été conçue pour garantir une longue durée de service et des frais d’entretien réduits. Avec un nombre limité de pivots dans la direction et la suspension, les risques liés aux problèmes d’entretien et d’usure sont réduits. Chaque essieu est monté sur la remorque au moyen d’un tout nouveau support de pallier. Cette construction très intelligente maintient la remorque à un niveau bas, mais c’est aussi une fixation d’essieux robuste et solide.

Pneus : 300 000 km !

Dans le transport exceptionnel, les frais liés au remplacement des pneus constituent une part importante de la totalité des frais. Avec la MANOOVR, la roue reste à la même position quelle que soit la situation. Que la roue soit dirigée vers l’intérieur ou à une hauteur de route différente : elle reste toujours parfaitement alignée. Naturellement, l’usure des pneus dépend de leur utilisation, mais, en moyenne, les pneus dureront au moins 300 000 km. Compte tenue de la durée de vie totale de la semi-remorque, le coût des pneus du MANOOVR diminuera souvent de plusieurs dizaines de milliers d’euros, par rapport à une semi-remorque à suspension indépendante.

Progrès visibles dans les détails

De nombreux détails sur la MANOOVR Multi-PL ont été renouvelés. Par exemple, le rapport entre la charge de la cinquième roue et le poids sur les essieux avant de la remorque peut être réglé de manière hydraulique. Un col-de-cygne de 30 tonnes passe, en continu, de 18 tonnes pour un véhicule tracteur 6×4 à 30 tonnes pour un véhicule tracteur 8×4 avec 12 tonnes par ligne d’essieux sur les essieux avant. L’ajustement s’effectue via deux vérins verticaux dans la conception du col. Une attention particulière a également été accordée à l’amélioration des conditions ergonomiques et de sécurité. Les commandes sont logiques, simples et elles sont situées au centre, sous le col-de-cygne. Un élément important en termes de sécurité est la stabilité de la remorque, particulièrement avec des charges ayant un centre de gravité élevé. Normalement, en roulant, la remorque sera dans la position de support à 3 points, ce qui assure une compensation maximum entre les essieux. A faible vitesse, le support à 3 points peut être transformé en support à 4 points, ce qui donne une stabilité latérale bien plus significative pendant la manœuvre. Cette commande hydraulique permet de manœuvrer en toute sécurité une charge lourde ayant un centre de gravité élevé.

Disponible de 3 à 10 essieux

A sa date de lancement, la génération MANOOVR Multi-PL est disponible de 3 à 10 essieux. Le plateau est simple extensible et peut être proposé en versions double voire triple extensible. Le col-de-cygne est disponible dans une version 25 tonnes ou 30 tonnes et la MANOOVR Multi-PL est disponible en 2,550 mm ou 2,750 mm de large. A l’avenir, la technologie MANOOVR s’appliquera aussi au programme des extra-surbaissées de Nooteboom.

Vérités et contrevérités

Des préjugés persistent sur les essieux pendulaires et la suspension indépendante.
Voici une liste des plus importants d’entre eux :

1. Les semi-remorques à suspension indépendante supportent 12 tonnes par essieu.
FAUX. Dans certains pays, la charge maximum par essieu est la même pour les essieux pendulaires et la suspension indépendante, mais dans de nombreux pays, y compris les Pays-Bas et la France, il y a une différence. Dans ces pays, la MANOOVR a une capacité de charge de 2 à 2,5 tonnes de plus par ligne d’essieux.

2. Les essieux pendulaires réduisent au maximum l’usure des pneus.
C’est VRAI. La hauteur de véhicule n’affecte pas la position des roues. La perfection de l’alignement, du débattement de suspension et de l’angle de braquage de l’essieu pendulaire rend l’usure des pneus bien inférieure à celle d’une semi-remorque à suspension indépendante.

3. L’entretien des essieux pendulaires coûte cher.
FAUX. Les essieux pendulaires et la direction du MANOOVR possèdent jusqu’à 50 % de pivots en moins pour la direction et la suspension par rapport aux semi-remorques à suspension indépendante. Et de plus, la douille à pivot ne nécessite aucun entretien.

4. Les surbaissées équipées d’essieux pendulaires sont plus lourdes que celles équipées d’une suspension indépendante.
FAUX. Le montage d’essieux pendulaires avec la technologie unique MANOOVR permet d’installer une poutre centrale très haute. Par conséquent, cette poutre centrale peut être bien plus légère et avoir toujours la même résistance, autrement dit la même rigidité de torsion. Cette construction légère et la simplicité de la conception de l’essieu pendulaire entraînent un poids mort très avantageux de la MANOOVR Multi-PL, qui n’est donc pas plus lourde que les surbaissées équipées d’une suspension indépendante.

Coûts les plus bas par kilomètre Gerrit Kooij

gerrit-kooij

L’année prochaine, Koninklijke Nooteboom Group fêtera son 135ème anniversaire. Au cours de cette longue histoire, de nombreux événements importants liés aux véhicules de transport lourd ont eu lieu dans le bureau d’études de Nooteboom. L’Eurotrailer a lancé Nooteboom sur le marché européen en 1984. L’EURO-PX, introduit en 2005, garantit le coût le plus bas possible par kilomètre dans le secteur des véhicules de transport lourd. Et 2015 représente pour Nooteboom l’année de lancement de la technologie MANOOVR. Révolutionnaire, résistante, robuste et novatrice. Mais avant tout : une construction simple. Divers clients ont déjà acheté la nouvelle MANOOVR Multi-PL sans l’avoir vue. Basé sur des caractéristiques très avantageuses et sur la fiabilité de Nooteboom, le choix n’est pas difficile. La MANOOVR : tourné vers l’avenir et conçu pour une utilisation maximum et des coûts les plus bas par kilomètre !